Dépendance à Internet

La dépendance à Internet est un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d'utiliser Internet.



Catégories :

Dépendance comportementale - Internet

Finale des World Cyber Games de 2005 (un tournoi mondial de jeux en ligne)

La dépendance à Internet (aussi nommée cyberdépendance, cyberaddiction, usage problématique d'Internet ou UPI, trouble de dépendance à Internet et TDI) est un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d'utiliser Internet.

L'expression addiction à Internet fut employée pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young, lors d'un colloque de l'American Psychological Association (APA) à Toronto en 1996.

C'est Otto Fenichel (1949), qui a soulevé le premier la question des toxicomanies sans drogues. Cependant c'est un canular produit par le docteur Ivan K. Goldberg  : la dépendance à Internet est un symptôme et non un trouble à proprement parler. Le docteur Goldberg s'est inspiré de la dépendance aux jeux d'argent pour sa description de l'hypothétique dépendance à Internet.

Causes et symptômes allégués

Selon le psychiatre américain, Ivan K. Goldberg  : "La dépendance à Internet peut déterminer la négation ou l'évitement d'autres problèmes de la vie courante"[1]. La conduite addictive, traduit l'immaturité socio-affective qui détermine l'impossibilité de se construire une identité psychosociale véritable, solide. La situation est augmentée par la cœxistence d'un sentiment de non-valeur personnel, de non-reconnaissance. [2]

La cyberdépendance se définit par la totalité des problèmes liés à l'utilisation de l'outil informatique qui auront un effet négatif et destructeur sur l'utilisateur.

On parle de dépendance à Internet quand les symptômes apparaissent :


Symptômes psychologiques allégués [3]


Symptômes physiques allégués [4]

  • Sécheresse des yeux
  • Maux de tête migraineux
  • Maux de dos
  • Syndrome du tunnel carpien
  • Repas irréguliers ou sautés
  • Mauvaise hygiène personnelle
  • Insomnies ou changements dans le cycle du sommeil


Les psychiatres américains et allemands observent une très forte fréquence de ce trouble : le Berliner Zeitung avance le chiffre d'un million pour l'Allemagne. En France, le problème commence à être décrit en particulier chez les adolescents, particulièrement friands de jeux vidéo en réseau et de conversations (chat ou les visio-chats).


Tests de dépendance

Bien que la cyberdépendance soit un trouble récent, certains tests existent pour déterminer chez un individu si son comportement est obsessif et relève de la cyberdépendance. Il est par conséquent à noter que les généralités sont complexes à établir compte tenu de le caractère récent de la dépendance. Les résultats de ces tests doivent être reconnus avec prudence.

Voici le Test d'Orman [5]

1. Est-ce que vous passez plus de temps connecté sur l'Internet, que vous auriez pensé originellement ? OUI/NON

2. Est-ce que ça vous dérange de limiter le temps passé sur l'Internet ? OUI/NON

3. Est-ce que des amis ou des membres de votre famille se sont plaint comparé au temps que vous passez sur l'Internet ? OUI/NON

4. Est-ce que vous trouvez complexe de rester sans être connecté pendant quelques jours ? OUI/NON

5. Est-ce que le rendement de votre travail professionnel, ou les relations personnelles, ont souffert à cause du temps que vous passez sur l'Internet ? OUI/NON

6. Est-ce qu'il y a des zones de l'Internet, des sites spécifiques, que vous trouvez complexe à éviter ? OUI/NON

7. Est-ce que vous avez du mal à contrôler l'impulsion d'acheter des produits ou des services étant en relation avec l'Internet ? OUI/NON

8. Avez-vous essayé, sans succès, d'écourter l'usage de l'Internet ? OUI/NON

9. Est-ce que vous déviez énormément de vos champs d'action et satisfaction, à cause de l'Internet ? OUI/NON

De 1 à 3 réponses positives, il y a une petite tendance à devenir addictif Internet.

Entre 4-6 réponses positives, il y a une chance de développer cette conduite addictive.

Enfin, entre 7 à 9 réponses positives, il y a une forte tendance à devenir dépendant.

Types de dépendance

Il existe plusieurs types de dépendance à Internet :

Traitement

Comme l'ensemble des autres dépendants, le sujet nie fréquemment sa dépendance même quand celle-ci lui est mentionnée par ses parents et ses amis.

La meilleure solution pour le cyberdépendant est de consulter un professionnel comme un psychologue ou un médecin qui l'aidera à comprendre son problème, à en identifier les causes et qui pourra l'orienter vers les ressources disponibles pour vaincre sa dépendance.

Critiques

Voici encore, parmi d'autres, Jonathan Bishop, qui a construit un modèle dans lequel le WWW est un environnement dans lequel des acteurs, des objets et des structures cœxistent, tout comme dans le monde réel : “Dire qu'on peut être dépendant à l'Internet, remarque-t-il est comme dire qu'on peut être dépendant du monde réel“[6]

Références

  1. Cyberaddiction : Nouvelle "toxicomanie sans drogues"
  2. Cyberaddiction : Nouvelle "toxicomanie sans drogues (2) "
  3. Internetaddiction : Symptômes psychologiques
  4. Internetaddiction : Symptômes physiques
  5. Valleur et Velea : Les addictions sans drogue (s)
  6. Il n'y a pas d'addiction à l'Internet|aux jeux vidéos. En ligne.

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes


Recherche sur Google Images :



""La dépendance à Internet"

L'image ci-contre est extraite du site filipe.f.ferreira.free.fr

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (240 x 180 - 26 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9pendance_%C3%A0_Internet.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu