Samantha Orobator

Samantha Orobator, née le 23 août 1988 au Nigéria, est une femme britannique qui fut arrêtée pour trafic de drogue au Laos en août 2008, et dont le cas eut un retentissement mondial.



Catégories :

Naissance en 1989 - Naissance au Nigeria - Personnalité britannique - Trafic de stupéfiant - Perpétuité - Laos

Samantha Orobator, née le 23 août 1988 au Nigéria, est une femme britannique qui fut arrêtée pour trafic de drogue au Laos en août 2008, et dont le cas eut un retentissement mondial. Elle encourait la peine de mort si elle était jugée coupable, et ne nia pas les faits, quoiqu'elle affirma avoir été'contrainte'de transporter de la drogue. Sa situation attira spécifiquement l'attention des médias à cause de sa grossesse. [1]

Orobator fut arrêtée à l'aéroport en possession de 680 grammes d'héroïne. Selon la loi laotienne, la peine de mort s'applique automatiquement à toute personne en possession de plus de 500 grammes d'héroïne. [2] [3] [4]

En décembre 2008, elle tomba enceinte, dans des conditions qui demeurent ambiguës, malgré le fait qu'elle ait été internée dans une prison féminine. [5]

Les autorités britanniques ne furent averties de son arrestation que plusieurs mois plus tard. Le gouvernement britannique déclara qu'il discutait de la situation avec le gouvernement laotien «au plus haut niveau». Un porte-parole du gouvernement laotien déclara qu'Orobator ne serait pas exécutée avant l'apparition de son enfant. [6] Le ministre des Affaires étrangères laotien visita le Royaume-Uni à ce sujet le 7 mai 2009. [7]

Les autorités laotiennes annoncèrent fin avril que son procès débuterait début mai. Selon l'organisation Reprieve, elle n'aurait jamais eu accès à un avocat. [8]

Aucune personne n'a été exécutée au Laos depuis 1989, quoique plusieurs personnes aient été condamnées à mort depuis cette date. [9] Selon la BBC, les autorités laotiennes seraient embarrassées par la situation, craignant qu'elle n'ait un impact négatif sur le tourisme dans le pays. [10]

Le 7 mai, suite à un accord entre les deux gouvernements, le Laos annonça qu'Orobator ne serait pas condamnée à mort si elle était reconnue coupable, et qu'elle pourrait être transférée au Royaume-Uni pour y servir son éventuelle peine d'emprisonnement. [11] La 3 juin, elle fut condamnée à la prison à perpétuité par un tribunal laotien. [12] Si son extradition était confirmée, elle serait incarcérée au Royaume-Uni, où la peine de prison à perpétuité s'appliquerait en accord avec la juridiction britannique. En vertu des accords d'extradition, il ne lui serait pas permis de faire appel auprès des tribunaux britanniques. [13]

Notes et références

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Samantha_Orobator.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu