Tests médicaux rapides

L'appellation tests médicaux rapides regroupe l'ensemble des tests sous forme de bandelettes ou de cassettes qui donnent des résultats en quelques minutes.



Catégories :

Examen médical

L'appellation tests médicaux rapides regroupe l'ensemble des tests sous forme de bandelettes ou de cassettes (quelquefois nommées savonnettes) qui donnent des résultats en quelques minutes. Ces tests sont essentiellement utilisés par les hôpitaux, les laboratoires et le secteur médical généralement, cependant on note une tendance au développement dans d'autres secteurs en France (police, prison, etc. ) Les tests rapides les plus connus et les plus utilisés en Europe sont les tests de grossesse, les tests d'alcoolémie et les tests VIH.

Principe des tests

Les tests médicaux ont fréquemment pour principe de fonctionnement les réactions immunologiques. Les résultats sont donnés le plus fréquemment grâce à une coloration de la fenêtre donnant les résultats. On nomme alors ces réactions, des réactions immuno-chromatographique. Les bandelettes ou les cassettes sont imbibés d'antigène ou d'anticorps réagissant avec les échantillons de corps humains prélevés. Ces échantillons sont le plus fréquemment du sérum, du plasma ou tout simplement du sang, de l'urine, de la salive, ou des selles. Cependant, pour certains tests, d'autres prélèvements sont nécessaires (prélèvements nasaux pour les tests Influenza, prélèvements de gorges pour le streptocoque A, prélèvements urétraux ou cervicaux pour la détection de la chlamydiæ, etc. )

Ces échantillons contiennent certains anticorps spécifiques à la pathologie recherchée si la maladie est présente. Ainsi, les tests médicaux rapides mettent en évidence la présence ou l'absence de ces anticorps, et par là même, la présence ou non de la maladie.

Tests de dépistage de stupéfiant

Il existe des tests servant à détecter toutes (ou presque) les substances illégales connues. Ces tests étaient jusqu'désormais essentiellement utilisés par les pompiers ou les services «urgences» des hôpitaux. Cela permet aux pompiers ou aux médecins de savoir comment réagir et de comprendre la réaction des individus. Cependant, la nouvelle tendance en France est l'utilisation de ces tests par la police, les militaires, les centres de toxicologie, ou encore les laboratoires. En ce qui concerne la police française, elle n'utilisait jusqu'désormais seulement des tests d'alcoolémie, mais teste depuis le début de l'année 2007 des tests salivaires de détections de cannabis. Pour l'instant, les résultats ne sont pas suffisament efficients (uniquement 75% d'efficacité en moyenne pour l'instant tandis qu'il faut 99, 8% pour être officiellement accepté) et sont par conséquent complétés par des tests rapides urinaires, qui ont eux, un résultat efficient, puis par un test sanguin en cas de résultat positif, qui lui est sûr à 100%.

Les principales entreprises commercialisant les tests médicaux rapides en France sont ALL. DIAG, Biosynex, Pharma D13, Servibio, Nal24, Fumouze, Biomédical, etc.

En Espagne : Merk, Profas, Nal24, Zarilab Diagnostica SL, Acon, Biomereieux, Izasa, Eve Layper, Pervalab...

En Allemagne : Merk, Profos, Nal24, Von Minden, MP Biomedia...

Autres liens

Liens externes

Recherche sur Google Images :



"dans l'ovaire de la lapine"

L'image ci-contre est extraite du site fr.wikipedia.org

Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

Voir l'image en taille réelle (180 x 55 - 3 ko - jpg)

Refaire la recherche sur Google Images

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Tests_m%C3%A9dicaux_rapides.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu