Traitement de substitution

Un traitement de substitution est une modalité de traitement neurobiologique destiné au sujet pharmacodépendant dont le principe repose sur l'administration d'une substance ayant une activité pharmacologique comparable à celle d'un psychotrope addictif.



Catégories :

Traitement des addictions

Recherche sur Google Images :


Source image : twenga.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Définitions :

  • Dans le domaine de la pharmacodépendance, traitement utilisé chez un sujet dépendant à une substance dans une perspective de réduction des ... (source : pharmacologie.u-bordeaux2)

Un traitement de substitution est une modalité de traitement neurobiologique destiné au sujet pharmacodépendant dont le principe repose sur l'administration d'une substance ayant une activité pharmacologique comparable à celle d'un psychotrope addictif.

Son objectif est de stabiliser la consommation de l'usager ou alors de la diminuer en prévenant les symptômes du sevrage ; cette stabilisation permettant à l'usager de retrouver un début d'insertion sociale et de suivi psychologique et social. Il s'agit fréquemment de traitement sur le long terme dont l'objectif est soit l'abstinence ou dans certain cas le traitement à vie.

La pratique de la substitution concerne surtout deux types de dépendances[1] :

Substitution à l'héroïne

Dans le cadre spécifique de la dépendance à l'héroïne, la substitution ne s'attache pas uniquement à remplacer un produit par un autre mais un ensemble de facteurs liés à l'environnement du toxicomane.

Ainsi, une pratique à risque et illégale devient une pratique légale et encadrée remplaçant l'environnement de pairs et dealers par une équipe médico-sociale. L'injection pluriquotidienne d'un produit frelaté est remplacée par une unique administration journalière d'un produit pharmaceutique ce qui laisse à l'usager du temps pour se consacrer à un projet de vie. L'envie de défonce devient une volonté de régulation personnelle. [1]

La substitution permet une évolution positive moins brutale que le sevrage. Ce type de traitement ne se pratique que sur des usagers fortement motivés et prêt à accepter l'abstinence (même partiel du moins au début). [1]

En France, les programmes de substitution proposent au traitement médicamenteux (buprénorphine ou méthadone) un suivi psychologique et social, surtout dans des centres spécialisés (CSST). Il existe des programmes de "bas seuil" et des programmes de "haut seuil". Il a été démontré que la distribution facilitée de la méthadone (dans les programmes de "bas seuil") favorise la prise en charge ultérieure dans un programme complet (à "haut seuil").

Historique

Historiquement, l'idée de recourir à un traitement de substitution chez les personnes dépendantes aux opiacés n'est pas récente et plusieurs essais eurent lieu dans ce sens dès le XIXe siècle. Mais aucun résultat sérieux ne fut obtenu avant les travaux de Vincent Dole sur la méthadone dans les années 1960. [1]

Le succès (régression de la délinquance, diminution des cas d'hépatites et de VIH) obtenu par ces premiers traitements firent que nombre de médecins américains appliquèrent ce type de traitement ; mais la pratique insuffisamment encadrée, surtout sur le plan psycho-sociologique, se traduisit par le développement d'un marché clandestin et de nombreuses overdoses. [1]

C'est l'épidémie de VIH (virus d'immuno-déficience humaine) qui fut un facteur décisif pour développer ce type de traitement. [1]

Note

  1. Denis Richard, Jean-Louis Senon, Marc Valleur, Dictionnaire des drogues et des dépendances, Larousse, 2004 (ISBN 2-03-505431-1)  

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Traitement_de_substitution.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu